"Le Monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page." Saint Augustin.

vendredi 12 septembre 2008

La Cite Interdite

Au programme aujourd'hui : visite de la Cite Interdite.

Sous ce nom se cache le palais de l'Empereur, construit au XVe siecle et s'etalant sur 700000 m2.
Je ne sais pas si vous vous representez ce que ca fait 700000 m2 mais c'est gigantesque. C'est un rectangle de 3km de long et regroupant une 20aine de batiments.
Ce palais est reste inaccessible a la population pendant plus de 500 ans, secretement cache derriere ses murs d'enceinte et ses douves de 50m.

Photobucket

Rien que sur cette place, qui n'est que la place intermediaire entre les 2 series des 3 batiments principaux aux noms un poil dithyrambiques (Palais de la purete celeste, de l'harmonie supreme, etc...), 100000 hommes pouvaient se tenir.


J'en ai pris plein les yeux. C'est franchement fabuleux et la vue d'ensemble quand on se tient au centre est absolument mortelle. Louis XIV n'avait qu'a bien se tenir avec sa maisonnette de campagne...
Bon, c'est sur, etant fan de l'architecture asiat', je ne pouvais qu'etre bon poublic.
(Note pour plus tard : me faire faire un toit de maison pareil.)


Photobucket

Photobucket


Photobucket

Petit tour ensuite sur la place Tien Anmen. Bon, c'est pas loin, c'est juste en face, pour saluer le Timonier.

Photobucket

Yo, mec.


Photobucket


La place Tien Anmen, qui rappelons le est la plus grande place du monde, nous a semble bien vide.

D'ailleurs, fait marquant, on est oblige de passer aux rayons X pour penetrer dans l'endroit qui est sous surveillance militaire constante (mais ca ne m'a pas empecher de passer dans mon short un couteau que j'avais oublie de retirer de mon sac...)


Photobucket

De toute facon vu le gabarit de la surveillance militaire, il n'y a que le nombre qui pourra les sauver...


On se perd ensuite dans le Pekin moins touristique, puissament charmant et paisible.
Je suis super etonne par la non salete de ces endroits qui auraient vite fait de ressembler a des favelas mais il n y a, par exemple, aucun papier par terre.

Photobucket


Petit instant de gloire : on se fera meme interviewer par des journalistes chinois. Marrant.


A demain pour la Grande Muraille ;)

Photobucket

1 commentaire:

François-Xavier a dit…

Bravo pour ton blog, super intéressant !