"Le Monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page." Saint Augustin.

lundi 1 décembre 2008

The Great Ocean Road

L'une des raisons principales qui nous a fait venir a Melbourne etait de faire la Great Ocean Road, route reliant en gros Melbourne a Adelaide, et qui constitue l'une des plus belles routes cotieres du monde. Si les Australiens le disent, c'est que c'est vrai.

On pensait louer une voiture et se la faire en deux jours et puis, par manque de temps, nous avons du changer nos plans et choisir de la faire en une journee (grosse journee de 14h au pas de course, d'ailleurs...).
La location de voiture pour le road trip, ce sera donc pour la Nouvelle Zelande.

Pour la petite histoire, cette route fut construite en 10 ans, a partir de 1919, par les soldats australiens revenus de la Premiere Guerre Mondiale, en l'honneur de leurs camarades morts au combat. Cette route constitue ainsi le plus grand memorial du monde. "C'est un peu trop facile, me fit Loic, on a qu'a faire pareil avec l'A7". Ce en quoi, je n'eus rien de pertinent a lui repondre, me contentant d'un sage "Ah bah ouai".

Les sites touristiques le long de cette route sont legions et nous retiendrons les principales vues suivantes :

Les falaises surplombant l'ocean et offrant des spots propices aux surfeurs, comme ici Bell's Beach (cf la scene de fin de Point Break)


Alors, il y a les spots a surfeurs - maintenant on connait - mais il y a aussi, en Australie, les spots a Koalas.
Concernant le Koala, il faut savoir que c'est un dormeur de competition. Le mec dort 20h par jour. Et le reste du temps, soit 4h, il mange.

On dirait nous a Koh Lanta, tiens... (le lecteur attentif aura remarque que de Koh Lanta a Koala, il n'y a guere qu'une legere difference...)


"Moi, je dors les couilles a l'air. Ca me detend"



Le midi, petite pizza des familles sur la plage multicolore. Les montagnes verdoyantes ou courent les enfants chantant aux joues duveteuses a gauche, la mer turquoise ou s'ebattent les couples amoureux face a nous et les falaises ocres que le vent vient langoureusement lecher a droite.
Aux dires de mon camarade de voyage, il s'agissait la de son plus beau repas du TDM.



L'aprem, on fonce, sur THE spot de la GOR : les 12 Apotres.
Bon, personnellement, et je tiens a le dire ici, je n'ai pas arrete de m'insurger sur cette denomination. Il n'y a aucun rapport biblique ou mystique ou de quoi que ce soit. Ce sont juste 12 bouts de falaises plantees dans l'eau. Si ils avaient ete 7, les aurait-on, pour autant, appeles les 7 nains, je vous le demande ?
N'y allez donc pas, c'est une arnaque.
Mouai, enfin...ca reste beau quand meme...



On n'a d'ailleurs pas resiste au petit plaisir de se payer un tour d'helico pour observer la cene (attention, jeu de mot) sous un autre angle...



On poursuit notre route avec le London Bridge.

Alors jusqu'a 1990, le trou que vous voyez entre la falaise et le bout de falaise dans l'eau etait rempli et formait effectivement un pont a arches (on a vu les tofs). Mais en 1990, deux touristes l'ont fait s'effondrer en passant dessus en van. Le truc marrant c'est qu'ils se sont retrouves prisonniers sur la partie isolee. L'autre truc marrant, c'est que le seul helico disponible ce jour la pour venir les recuperer etait un helicoptere de la tele locale donc ils ont eu le plaisir (la honte ?) de se faire filmer, bloques comme des couillons. Enfin le dernier truc marrant, c'est que ce couple etait officiellement malade pour la journee vis a vis de leurs employeurs respectifs...et qu'ils n'etaient pas mari et femme officiels si vous voyez ce que je veux dire.
Y'a des jours, vaut mieux rester couche...

Enfin, on finit la journee par le clone de Maya Bay (la plage de La Plage pour ceux qui ont suivi la Thailande). Le concept de la plage enclavee dans une crique reste une valeur sure question esthetisme...


Retour a Melbourne a 22h. Couches a 22h15. Endormis a 22h16.


Le lendemain, soit aujourd'hui, on a pris un avion pour Alice Springs, ville perdue en plein milieu du desert rouge australien pour suivre un trek de 3 jours et ainsi voir l'Ayers Rock, le plus grand rocher du monde...


Premiere impression : il fait chaud. Tres chaud. 40 degres a l'ombre. Ici, y'a pas d'ombre. (Timsit)
Deuxieme impression : les aborigenes font flipper.


Details de tout ca dans le prochain episode...

2 commentaires:

gerard a dit…

C'est tout simplement magnifique, vous nous faites rêver à chaque commentaire. Bonne continuation à vous et gros gros bisous.
Mam and pap

Anonyme a dit…

Dis moi Julien, je veux pas être méchant, mais la jolie pizza Jambon de chez qui tu sais me donne un peu plus envie LOL ;-).

Sinon, ça donne quoi au niveau température l'eau de l'océan là bas?
Car vous êtes quand même en combi...

la roche stratifié chez les 12 apôtres me fait penser à certaines stratifications en Islande. C'est vraiment sympa, d'autant plus que vous avez pu le voir d'en haut en héico.

Vraiment de belles découvertes /visites vous faites là.

au top!


Didier.