"Le Monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page." Saint Augustin.

jeudi 21 avril 2011

Moi, Dodge, profession taxi.

Je me présente : Dodge Charger.

Photobucket


3,5L de cylindrée, doté d'un moteur V6, je développe 250 chevaux à l'aise. Je suis cool mais faut pas me faire chier. Je passe de 0 à 100 en moins de 6s. Les potes m'appellent le Monstre mais je sais bien que je suis encore léger face aux Mustang et aux Camaro que je croise tous les jours dans le pays.

J'ai recemment servi de transport à un groupe de 4 jeunes qui voulaient faire un road trip dans l'Ouest américain.

Photobucket


Pas de problème, la route, c'est mon métier.

On est donc parti de Los Angeles en direction du Grand Canyon situé en Arizona voisin et distant de 800 km.
J'ai avalé les kms comme mes occupants ont avalés les donuts.
La route fut tranquille mais avec cette frustration constante de ne pouvoir laisser parler les chevaux qui ne demandent qu'à galoper sur ces longues lignes droites désertes.

Photobucket


Photobucket


Eh ouai, la vitesse c'est limité à 110 ici et la police rigole pas. 500$ l’excès de vitesse, c'est suffisament dissuasif pour calmer les ardeurs. Et le feu rouge grillé, c'est direct la nuit au poste et le passage au tribunal.

Ceci étant dit, on a fait la majeure partie des bornes dans la soirée avec pause à 1h du mat' dans un motel sur la route.
Moi, j'ai dormi dehors, j'ai l'habitude. Par contre, j'ai eu un peu froid au réveil.

Photobucket


Eh ouai, c'est tombé sans prévenir et les 4 glands ont eu l'air malins avec leurs fringues de printemps.
Seule la Thaïe du groupe qui gèle en dessous de 25 degrés avait pensé à emmener des vêtements d'hiver.

Le Grand Canyon sous la neige et le brouillard, ça rend moyen.

Photobucket

Du coup, mes 4 clients ont décidé d'inverser le planning et de poursuivre directement en direction de l'Utah pour voir Monument Valley, espérant une accalmie au Grand Canyon au retour.
Monument Valley, c'est LE décor des films de westerns. Vous pouvez jeter un œil à la Chevauchée fantastique avec John Wayne pour vous donner une idée.
6h de route plus tard, on arrive sur site. Mais là encore, les éléments sont contre mes petits gars.
Le vent souffle et lève des nuages de poussières qui bouchent la vue et réduisent l'horizon. Tant pis, pas le choix, on va quand même pas pousser jusqu'à New York.
Heureusement ça se lève un peu en fin de journée et le paysage se révèle.


Photobucket

Photobucket



Moi je m'en donne à cœur joie dans les chemins de terre par contre.

Photobucket


Eh ouai tout le site se visite en voiture et là pas de flic pour tenter de me dompter.

Photobucket

Je crèverai un pneu dans l'histoire mais ça, c'est du détail.

Photobucket

Photobucket


Le site est situé sur la réserve des indiens Navajos. 
L'un des occupants, un petit brun qui aime bien étaler sa culture, racontait que ces indiens furent rendus particulièrement célèbres grâce à leur aide pendant la seconde guerre mondiale.
Il expliquait que les Américains utilisèrent leur langue comme code secret de communication. Les Japonais ont jamais réussi à casser ce code parce que leur langue est unique et qu'il n'y a rien sur quoi s'accrocher pour la décrypter. Chaque unité était équipée d'un indien Navajo à la radio qui communiquait et recevait ses ordres via un autre indien Navajo d'une autre unité. Ils furent d'une aide inestimable dans la victoire du Pacifique.

On passe la nuit dans le coin et on repart le lendemain vers le Grand Canyon.
En chemin, on fait un détour vers le site de Meteor Crater.
Il y a 50000 ans, une météorite de 50m s'est écrasé ici causant un cratère de 200m de profondeur pour 1,5 km de diamètre.

Photobucket


Impressionnant le machin.
Pour info (que je tiens toujours du petit brun), la météorite responsable de l'extinction des Dinosaures il y a 250 millions d'années et qui s'est écrasée dans le golfe du Yucatan au Mexique faisait 10km de diamètre. 

La Nasa s'est entraîné ici avant son départ pour la Lune en 1969.

Photobucket


Photobucket



Photobucket



On continue la route.
Très rapidement, les occupantes à l'arrière craquent.

Photobucket

Heureusement, le chauffeur et son pote, l'homme sans cou, restent vigilants.

Photobucket

La neige est encore bien présente sur la route.

Photobucket


Photobucket


On arrive enfin au Grand Canyon. Il y a encore un peu de neige mais la tempête s'est heureusement arrêtée et le temps va se lever au cours de la journée.

Photobucket

Alors là, attention les yeux.
Creusé par le fleuve Colorado, il s'étend sur plus de 450km et est profond de 1500m en moyenne.

Photobucket


Photobucket


Photobucket


Photobucket


Photobucket


Photobucket


Photobucket

Ça en jette un peu, non ?

Après s'en être pris plein les yeux devant l'un des plus beaux panorama qu'il leur a été donné de voir, il est alors temps de rentrer pour les clients.

Ils se relaient à tour de rôle et de red bull pour rentrer de nuit à Los Angeles. J'aurais roulé 2700km en 4 jours, soit 700km par jour de moyenne.
Mais comme je le disais, la route, c'est mon métier. Et tant que je pourrais transporter des gens dans ces paysages, je serais heureux.

Dodge, profession taxi dans l'Ouest américain.

Photobucket

5 commentaires:

Mary James a dit…

Eh ben on s'ennuie pas pendant qu'il y en a qui rament, enfin, non, qui naviguent dans les Caraïbes...

Babs a dit…

Bravo!!! et...Merci Dodger! :-)

gerard a dit…

C'est quand qu'on y va ?
Mam21

Aurélien a dit…

waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, ça en jette!

Wilfried a dit…

Trop bien cet endroit de la planète....t'as pas fait gaff au WWWT écris sur l'un des murets...

Sympa la dodge...
Bon vu avez bien kiffé, c cool..en même temps dure de pas aimer les park nationaux autours de LAS Vegas...